You are currently viewing Le spitz-loup

Le spitz-loup

Personnellement, c’est en 2006 que j’ai découvert par hasard ce chien, par une présentation d’un spitz-loup dans un reportage télévisé.

J’ai ensuite cherché des informations sur le net et trouvé une présentation de Joelle Caverivière qui m’a fait fondre puis une photo d’Uzo van’t Kleineberghof, chez MJ Vanhaelen et là, j’ai fini de totalement craquer !

Petite présentation du spitz-loup

Une 205 GTI !

ça ne parlera peut-être pas aux plus jeunes… Et puis de toute façon, on ne joue plus sur la route !… Mais c’est ainsi qu’on discutait du spitz-loup avec Joëlle : un chien vif, hypra observateur, sensible et peu permissif ! (par comparaison à une robuste et fiable berline que pourrait illustrer un berger allemand)

Ne riez surtout pas à une proposition !… Il n’en faudra pas beaucoup plus pour que ce comportement soit fortement renforcé et donc reproduit allègrement !

C’est donc un chien plutôt facile à éduquer, sous condition expresse que ce soit en méthodes positives et respectueuses

Mais pourquoi t’as pris un spitz loup ? C’est indressable !!?

Voilà qui tombait bien, déjà à l’époque je n’aimais pas les chiens robotisés !.. Mais c’est ainsi que j’ai été accueillie en club canin… Et effectivement, oubliez de suite l’idée d’utiliser des méthodes coercitives pour éduquer un spitz-loup !!

C’est un chien TOTALEMENT ALLERGIQUE à l’autoritarisme !

Par contre travaillez AVEC lui, donnez lui envie de faire et là, vous pourrez TOUT faire ensemble !

Mode vigilance activé

Vous avez demandé un pot de colle ? Présent !

Pas présent-collant physiquement comme le braque, mais vigilant+++. J’ai longtemps eu du mal à participer à des concours genre « votre spitz endormi » !

Votre spitz sera généralement dans les 1 à 2m² autour de vous. Vous vous asseyez ? Il sera sous la table ou sous la chaise… Vous bougez ? Il bouge. Ses yeux sont en permanence vissés sur vous.

Ne cherchez pas : ça lui vient de son passé de chien de ferme/gardien de péniches !…

Pour autant, ce n’est pas, comme le braque, un chien qui a du mal à rester seul.

Par contre, ça lui confère aussi une autre qualité discutable : c’est une alarme particulièrement sensible ! Il a donc la réputation de chien aboyeur… Mais ça aussi, ça se travaille.

Gro’pwal !

Bien sûr, cette fourrure impressionne..! Mais n’ayez crainte ! A l’entretien, le spitz est auto nettoyant ! Une balade boueuse ?.. laisse sécher, un coup de brosse et c’est bon !

En entretien régulier, c’est un coup de brosse (en profondeur toutefois !) par semaine, pas plus !

Seule la région derrière les oreilles avec un collier ou derrière les pattes avec un harnais nécessite une vigilance plus particulière car le frottement crée des nœuds

Un coeur avec des poils autour

Corollaire de sa vigilance : le spitz est particulièrement dans l’empathie – en terme d’éponge de vos propres émotions, il se pose là !…

Quand j’étais énervée parfois, Engel devenait « pénible » : à inventer fantaisie sur pitrerie jusqu’au moment où je n’arrivais plus à ne pas esquisser un sourire… Et là, elle poussait un gros soupir et passait à autre chose ! Boulot fait !

Smile !

Et oui : ici 0 animosité !… Cléo est en train de sourire en profitant du câlin !! Sachez donc lire les émotions de votre spitz : ce smiling dutchman ne va pas montrer les dents uniquement pour montrer son mécontentement, ce peut aussi être signe de joie intense !

J’avoue, ça peut être surprenant ! :p

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.