You are currently viewing Régionale d’élevage Spitz Coursan

Régionale d’élevage Spitz Coursan

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Général
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

Dimanche 26 Juin 2022 – 6:30 en voiture Simone !.. Enfin.. Sweety : direction Narbonne. C’est le jour de la

Régionale d’élevage Spitz à Coursan

Le trajet se passe sans encombre et nous arrivons sur le terrain (merci Waze parce qu’en terme de signalisation, ça aurait pu être indiqué mais qu’importe : nous sommes arrivées).

En route, nous avons même rejoins Noëlle et Phébus (le 1/2 frère de Sweety) et sur place, nous rencontrons Déborah et Benjamin, avec leurs 2 loups, Fryer et Esti.

C’est une première pour nous tous !

Les organisateurs finissent de se mettre en place, nous aussi.

Moment sourire quand nous découvrons que nous avons investi dans la même tente décathlon avec Déborah, à peu près au même moment ! Je pense qu’elle va prochainement subir une personnalisation parce que je doute que nous soyons les 2 seules à avoir fait ce choix (au demeurant fort pratique !!)

Je vais regretter l’absence de buvette pour un petit café après la route : ça n’aurait pas été de refus !

Début des jugements, on démarre par les loups (chic !) mais on finira les jugements avant de passer au TAN (moins chic :p) et c’est Fryer qui ouvre le bal.

Un beau titi qui a (à mon sens) énormément changé depuis Béziers et j’avoue qu’il me fait craquer :p Une bouille à la Well et un tempérament doux tout pareil.
Il se présente comme un chef même si Déborah et Benjamin sourient en me disant qu’il a quand même largement fait mieux. N’empêche que pour moi hier : il a fait une très belle prestation.

C’est au tour de Phébus & Noëlle qui se débrouille aussi très bien ! Phébus est comparable à lui même : flegmatique et classe, un bonheur à présenter, ce chien ! Il fait tout tout seul !

C’est au tour de bébé Esti & Benjamin : top celle petite équipe ! Ins vont briller sur les rings dans quelques mois et leur jolie complicité va faire de jolis moments et une belle mise en lumière de la race !

Puis vient le tour de Sweety… Oups ! C’est là que je réalise qu’on n’a pas bossé depuis l’automne, les allures sont un peu « espiègles » !.. Bon, promis : on fera mieux à Aurillac !

Sweety plait malgré tout à M. Klein

Sans surprise, Fryer & Sweety étant encore un peu jeunes, Phébus termine meilleur de race, Sweety meilleure sexe opposé… Mais en même temps seule.

Vient le tour des spitz moyens, petits et nains… La majorité des 50 chiens inscrits.

Malheureusement, ils terminent vers midi 1/2 et l’organisation préfère faire la pause avant de reprendre pour les TAN… (Malheureusement parce qu’on voudrait bien lever l’ancre pour éviter les bouchons du retour !.. Préoccupation bassement matérielle sans rapport avec nos chiens)

On en profite pour papoter, faire connaissance.

Auberge espagnole…. Je partage un cake salé mais j’avais prévenu, par ces temps de reprise COVID, je préfère m’abstenir et finalement, le « clan spitz » se regroupe près de ses tentes.

Partage en plus petit comité : quiche, gâteau chocolat-courgette, … Prêt de chaise… Bavardages et bonne humeur.

14:30 reprise enfin mais par la fin des TAN Eurasiers… Pffff… ça commence à être long, Surtout que M. Barenne s’est absenté et que donc, on passe les eurasiers avant de finir la Régionale d’élevage des Spitz.. 

Heureusement, Isa m’a pris mon manteau rafraîchissant !.. C’est pas mal..! Vraiment pas mal ! Fryer et Esti ont le tapis rafraîchissant (même si Esti préfèrera un trou sous la table !)

Vient enfin notre tour pour le

TAN : Test d’Aptitudes Naturelles

Euh?… Y a vraiment des spitz qui ne l’ont pas ???

Sur la table, petit bisou au juge.. Descente de la table, petit tour en laisse et sans laisse : petit chien doit rester avec son humain(e).

Evidemment 10/10 pour Sweety comme pour les 13 autres spitz présentés.

Mais c’est un pas de plus vers la cotation ! 🙂

C’est peut être dommage que ce ne soit pas un moyen plus sélectif. Quel est réellement l’intérêt d’un exercice trop simple validé par tous ?.. Autant le TAN du braque de Weimar est peut être trop sélectif, autant celui su spitz mériterait peut-être d’être un peu « durci » ?
En Eurasier, il y avait un parcours de slalom en laisse entre des chaises, passage dans un « bac à sable » et sous des tissus suspendus à une corde pour le côté franchissement d’un truc bizarre mais j’ai confiance en mon humain, test de bruit par une boite en métal contenant des cailloux, caresse par un étranger (nota : en prendre un qui communique correctement en langage chien, c’est mieux) puis l’humain s’éloigne et rappelle son chien (nota2 : passer les femelles en chaleur à la fin pour ne pas perturber les mâles, c’est plus sympa).

Rien d’insurmontable donc mais quelque chose qui permet malgré tout de mettre en évidence des différences de comportement. Le seul « souci » c’est qu’on n’est plus non plus sur des comportements « naturels »  mais plus « acquis ».

Fin de Régionale d’élevage à Coursan !

Fin des jugements.. Meilleur Baby pour Esti, les petits passeront devant les loups en jeune et ouverte.

Il est 16:00, on lève le camp. 2h de route mais pas trop de bouchons pour terminer cette (longue !) journée enrichissante.

C’était une première mais une première agréable qui mériterait quelques améliorations mais qui, dans l’ensemble, a tenue toutes ses promesses de bons moments de partage autour de notre merveilleuse race !

Un grand merci aux organisateurs Eurasier pour ce grand coup de main au CFSAI et au club des spitz pour le joli sac souvenir

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.