You are currently viewing La PHPT chez le spitz loup, ou HyperParaThyroïdie Primaire (Primary HyperParaThyroïdism)
PHPT : transmission de 1 chien porteur du gène et l'autre non

La PHPT chez le spitz loup, ou HyperParaThyroïdie Primaire (Primary HyperParaThyroïdism)

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Santé
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

La PHPT chez le spitz-loup ?

La réponse est OUI !

L’hyper parathyroïdie primaire, ou PHPT est une maladie génétique autosomale dominante chez le spitz loup (on y revient plus tard..!).

C’est une maladie endocrinienne (c’est-à-dire qui perturbe la production hormonale) qui se traduit par une production excessive de PHT : la parathormone, qui est une hormone sécrétée par la glande parathyroïde (située près de la thyroïde)

Cette hormone a pour but de réguler le taux de calcium dans le sang et dans le cas d’une PHPT, il y aura trop de calcium dans le sang.

Cette maladie affecte le chien vieillissant, au delà de 7 ans généralement… Mais les symptômes peuvent être graves..

  • Votre chien boit et urine d’avantage ? Ce peut être du diabète… Ou une PHPT
  • Des troubles digestifs comme constipation, vomissement, anorexie..
  • des troubles neuromusculaires (somnolence, faiblesse musculaire..)
  • des troubles osseux avec des boîteries inexpliquées, des douleurs osseuses (et on sait qu’elles sont terribles, les douleurs osseuses…), des fractures
  • une insuffisance rénale qui peut conduire à la mort

Bref, ça ne fait pas rêver, quoi !..

On peut éviter la PHPT chez le spitz-loup ?

Mais qu’est-ce que c’est ?

Bonne nouvelle, n’est-ce pas ?

Le Laboratoire du Professeur Goldstein, au Canada, a prouvé en 2007 que la PHPT chez le spitz loup a une transmission autosomale dominante (lien de l’étude en anglais) liée à un gène particulier et a mis au point un test ADN qui permet de savoir si le chien est porteur du gène responsable et risque donc de déclarer la maladie en vieillissant.

La bonne nouvelle, donc, c’est qu’un chien qui n’a pas ce gène ne développera pas cette maladie et ne transmettra pas le problème à ses descendants… Mais un chien qui est porteur du gène par contre…. 

Revenons 2 minutes sur le mode de transmission autosomal récessif d’un gène

Autosomal dominant, ça veut dire qu’il n’y a pas de « porteur sain » comme dans le cas de la transmission récessive. C’est « plus simple » 🙂 

Un chien est porteur du gène ou ne l’est pas. Point.

Du coup, pour la transmission, c’est plus simple aussi ! Il n’y a que 2 cas : le mariage de 2 chiens porteurs => 75% de chance au tirage ! Il se peut par coup de bol que 25% des chiots produits ne soient pas porteurs… 

Et le mariage d’un chien porteur avec un chien sain et dans ce cas, le pourcentage « monte » à 50% !..

C’est pas Byzance !..

C’est la raison pour laquelle il est DECONSEILLE de faire reproduire un chien porteur.

C’est la raison pour laquelle vous voyez parfois des « négatif par descendance » : 2 chiens sains ne produisent que des chiens sains*.

Et c’est la raison pour laquelle le test est si important !.

Et pour le test, alors ?

Tout est expliqué ici :Seule la Cornell University propose ce test ADN !.. Sûrement pas assez rentable pour que d’autres laboratoires s’y intéressent ?…

En pratique : vous imprimez tout cela et vous allez voir votre vétérinaire. Il fera un prélèvement sanguin que vous allez envoyer via FEDEX en Amérique 🙂 Assurez-vous de l’envoyer en tout début de semaine, pour que le sang puisse arriver en état et que les analyses puissent être faites, dans un pack de polystyrène pour la conservation pendant le transport.

N’hésitez pas ensuite à faire inscrire votre chien au Keeshond Heath Register !

Si vous avez des questions, contactez moi : Engel et Wellington ont été les 2 premiers chiens testés en France !

* Je reviens sur le « négatif par naissance » : ça veut dire que l’éleveur DOIT vous prouver que le chien est négatif par naissance parce qu’issu uniquement de chiens testés ou eux mêmes négatifs par naissance et la preuve de ceci !.. S’ils ont été malins, ils ont inscrit la portée au Keeshond Health Register, ce qui peut vous aider à trouver la preuve. Mais on ne croit évidemment personne sur parole !!

N’oubliez pas de faire inscrire vos chiens aux registres ! https://keeshondhealthmatters.co.uk/dna-testing-scheme-for-the-keeshond/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.